biennale-design

 

Il y a déjà un mois que la BIennale c'est terminé... Résumé de ce qui m'a le plus marqué. Design urbain, utilitaire et indispensable puis travail sur les armes féminines ... des collections textiles par des élèves d'écoles fourmillant de détails croustillants et de matière étonnantes. Des textiles qui vibre et bouges à la lumière. Sophie Guyot présente avec ses modèles aux coutures fluorescentes. Des fibres qui protègent, anti-onde et électro-sensible... Des expos dispatchers dans toute la ville : à la chaufferie de la mine avec L'atelier du coin, Marithé & François Girbaud qui envahissent avec magie et passion le Musée d'art et d'industrie avec des textiles sculptés au laser incrustant en broderie rasantes les motifs d'anciens jacquard et le MAM de st Etienne avec Charlotte Periand et le Japon (expo jusqu'au 18 aoüt)... retour sur mes points fort de la biennale du design de st Etienne 2013 , il y avait bien +.

Thématique 2013 L'empathie ou l'expérience de l'autre

"L'empathie est un mécanisme par lequel un individu peut ressentir, éprouver, comprendre les émotions, les sentiments, voire les croyances d'autrui. 
Discipline qui place l'usager au coeur de ses réflexions dans le but de le comprendre au mieux, le design a une dimension empathique évidente. Cette activité poursuit l'objectif de réussir à se mettre à la place des usagers, ou au moins de comprendre le plus justement possible leurs besoins, qu'ils soient physiques ou physiologiques. Cela se traduit par des démarches créatives diverses qui accompagnent l'usager. Dès lors, il s'agira de dévoiler quelle est la place de l'empathie dans les différentes méthodologies de conception (design pour tous et co-conception)."

 

biennale-desing-A4