A l’occasion du 300ème anniversaire de sa mort, une série d’expositions et d’installations intitulées « Woven gold » s’installe au J.Paul Getty Museum, à Los Angeles. Du mardi 15 décembre au dimanche 1er mai 2016, le musée accueille une exposition majeure de tapisseries de Louis XIV, première du genre dans l’Ouest américain depuis 40 ans.

 

The Portiere of the Chariot of Triumph (detail), 1699-1703 or 1715-17, design by Charles Le Brun; woven at the Gobelins Manufactory, Paris; wool and silk. The J. Paul Getty Museum

Elles décoraient les résidences du Roi Soleil. A la Révolution Française, la collection fut en partie brûlée pour récupérer l’or et l’argent, et le reste fut nationalisé. La plupart des pièces sont aujourd’hui conservées par le Mobilier National qui fournit l’Elysée, les Ambassades et les Ministères de l’Etat français. C’est un extraordinaire trésor.

detail1Autumn (detail), before 1669, design by Charles Le Brun; woven at the Gobelins Manufactory, Paris; wool, silk, and gilt metal-wrapped thread. Courtesy of and © Le Mobilier National. Photo by Lawrence Perquis.

Lorsqu’il accéda au trône, Louis XIV, alors enfant, fit don d’une série de tapisseries médiévales. Une décision qu’il a dû regretter amèrement. Car le Roi Soleil s’est illustré comme un fervent protecteur, héritier et collectionneur de tapisseries, possédant jusqu’à 2 650 pièces à la fin de son règne.

 

 

 

Winter, Cybele Begs for the Sun’s Return

Winter, Cybele Begs for the Sun’s Return (detail), 1692-93, design by Pierre Mignard; woven at the Gobelins Manufactory, Paris; wool, silk, and gilt metal-wrapped thread. Courtesy of and © Le Mobilier National. Photo by Lawrence Perqui

detail tapisserie

Les tapisseries de Louis XIV, un trésor à voir au Getty museum.

A l’occasion du 300e anniversaire de sa mort, une série d’expositions et d’installations intitulées « Woven gold » s’installe au J.Paul Getty Museum, à Los Angeles. Du mardi 15 décembre au dimanche 1er mai 2016, le musée accueille une exposition majeure de tapisseries de Louis XIV, première du genre dans l’Ouest américain depuis 40 ans.

 

The Miraculous Draft of Fishes

detail3

The Miraculous Draft of Fishes (detail), 1636-37, design by Raphael; woven at the Mortlake Tapestry Works, Surrey; wool, silk, and gilt metal- and silver-wrapped thread. Courtesy of and © Le Mobilier National. Photo by Lawrence Perquis.