gif-arbre500
porte ois ouverture 01

Des oiseaux qui envahissent l'atelier, mais ceux-ci ne font qu'une migration d'altitude. Capture d'espèce qui fut croquée par John Gould  (passionné des "oiseaux-mouches" nommés ainsi à cause de leur petite taille et leurs battements d'ailes rapides) de superbes livres inestimables "The Birds of AustraliaMonograph of the Family of Humming-Birds" retour  d'un voyage où il publie un compte rendu de ses observations en 7 volumes (1840-1848)   des illustrations envoutantes (extrait volume III) et des planches toutes aussi délicates d'oiseaux moins exotique dans The Birds of Great Britain (1862-1873). Une passion aussi dans" les Oiseaux d'Amérique", de Jean-Jacques Audubon qui consacrera trente ans de sa vie entre France et Amérique, pour chercher de fond et publié son livre d'art qui deviendra le plus côté du monde dans l'histoire des planches des naturalistes. A taille réelle " les oiseaux d'Amérique" (1830-1839) 435 planches.  Les oiseaux sont représentés grandeur nature, ce qui fait de l'ouvrage le plus grand livre illustré ancien du monde (98X76cm). Ces planches, coloriées à la main, sont recueillies dans" Les Oiseaux d'Amérique", qui paraît à Londres, en 4 volumes, de 1827 à 1838. L'ouvrage est tiré à 200 exemplaires. Un amour aussi tout particulier pour les très grands tirages photos de Bettina Rheims des clichés pour Deyrolles datant de 1982, "  Serie Animal.

planche à broder qui piaf 01